Rechercher

Instants et Eternité

Mis à jour : mai 2

La photo s'empare des instants, les vole au temps présent qui, lui, file devant.

Quelques photos de ces moments.


Obélisque de Louxor (il ya 3000 ans), lampadaires de la Monarchie de Juillet (1830/1848), Tour Eiffel (1889), et une esplanade temporaire: la place de la Concorde traverse les époques

Dans cette jungle urbaine, le lion n'est plus le roi, La couronne alla à l'Obélisque, puis à la Tour Eiffel, Des concurrentes s'aventurent dans ces hauteurs quelques fois, Mais jamais ne trônent aussi dignement qu'Elle.

/

In this urban jungle, the lion is no longer the king,

The crown went to the Obelisk, then to the Eiffel Tower,

New comers venture into these heights and try competing,

But do not incarnate the city with the same power.



Rencontre en été de bulles parties à l'assaut des 324 mètres de la tour

Une tour qui aurait dû être éphémère,

Mais s'élance depuis un siècle dans les airs.














Crue de Paris, quais immergés, des îlots apparaissent

Sous le regard étonné d'une affiche, La Seine monte, engloutit quais et péniches. Face à l'inondation, chacun cherche sa voix, Et se précipite pour décrire ce qu'il voit.












Célébrations, debout sur les ponts, jeux d'équilibre

C'est à Paris que Botero chercha son inspiration,

Où il ignora les silhouettes effilées des gazelles,

Préféra les rondeurs à l'allure de la tour Eiffel,

Pour doter ses sculptures d'incroyables proportions.















Fin d'une exceptionnelle journée...

Le soleil se couche sur la finale,

Quand sur les maillots s'ajoute une étoile.











0 vue

© 2020 by Xavier Audibert

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now